Abdellah Daoudi

1 286 Fans

Abdellah Daoudi

Maroc

Fans de Abdellah Daoudi

1 286
Idriss
Idriss Balady
Aws
Aws Ysh
Souad
Souad Sahraoui

Artistes similaires à Abdellah Daoudi

Statia
Statia
Zina Daoudia
Zina Daoudia
Jalal El Hamdaoui
Jalal El Hamdaoui
Najat Aatabou
Najat Aatabou
Adil El Miloudi
Adil El Miloudi

Bio de Abdellah Daoudi

En savoir plus
Abdellah Daoudi, le châabi sur le bout des doigts

Abdellah Daoudi est né le 12 octobre 1972 à Casablanca. Ce chanteur et compositeur est très tôt entré dans l’univers de la musique populaire et traditionnelle marocaine. Ce n’est donc pas un hasard s’il décide d’abandonner l’école dès l’âge de 18 ans pour se consacrer à sa passion (la chanson) et apprendre les ficelles du répertoire châabi.

Ses premières expériences sur scène correspondent aux fêtes de fin d’année ou dans des cabarets. Daoudi apprend à jouer plusieurs instruments et les adapte à son répertoire châabi. En 1993, il a le vent en poupe et rejoint le groupe « Noujoum El Samare » comme choriste.

Immédiatement, ses qualités vocales font mouche dans la tête de ses camarades artistes, ce qui se concrétise par l’enregistrement de deux chansons dans leur album « Nadia ». Dès lors, les choses vont s’enchaîner pour le mieux. En 1996, Mustapha Bourgogne fait appel à lui dans le cadre de l’enregistrement de plusieurs de ses albums, tout en lui proposant de l’emmener avec lui dans ses concerts.

L’année 1998 est celle où il décide de sortir son premier album personnel, mais le succès n’est pas vraiment au rendez-vous. Cela a pour conséquence une remise en question. Comment se traduit-elle ? Par une tournée aux Etats-Unis en mars 1999 avec Noujoum Bourgogne, où Daoudi fourbira encore ses armes. C’est d’ailleurs en Amérique qu’il apprend à maîtriser l’art du violon tout en perfectionnant son propre style.

De retour dans son Maroc natal dans les années 2000, Daoudi prend la décision d’enregistrer un nouvel album : « Ayta Daoudia ». Une fois n’est pas coutume, ce disque s’avère un véritable et authentique succès populaire, qui va largement transcender les frontières de l’Atlas. A partir de ce moment, autant le public que la presse lui réservent un accueil chaleureux et reconnaissent son statut de grand artiste.

Il est vrai que Daoudi a instillé dans cet album énormément de lui-même, que ce soit au niveau des arrangements, des paroles, des rythmes… La présence du violon est également une raison de la qualité de ses compositions. Aujourd’hui, nul doute que Daoudia a su se faire un nom en lettres d’or dans le répertoire châabi marocain, tout en devenant une référence mondiale.

Photos de Abdellah Daoudi

36 Tout voir
Google+

Ajouter X titres
Loading...