Adel Salameh

Palestine

Fans de Adel Salameh

10
sam2samsara
sam2samsara sam2samsara
Мартин
Мартин Стојчевски
Ahmed
Ahmed Safi
Hâƴä
Hâƴä Fäřäŝh

Artistes similaires à Adel Salameh

Asala Nasri
Asala Nasri
Ali Bin Mohammed
Ali Bin Mohammed
Azazi
Azazi
Majid Al Mohandis
Majid Al Mohandis
Fouad Salem
Fouad Salem

Bio de Adel Salameh

En savoir plus
Adel Salameh est un artiste palestinien né en 1966 à Tulkarm près de Naplouse, et qui vit actuellement à Lyon.

Adel a fait ses études à l'université de Yarmouk en Jordanie. Il a acquis la maitrise du Oud auprès de Mu'taz Bayati à Bagdad en Irak. Il démarre ensuite une carrière de soliste dans différents pays arabes, carrière qui se confirme durablement lors de son installation en Europe en 1990. Il vit d’abord à Londres où il acquiert très rapidement une réputation de brillant interprète de Oud. Il s’installe ensuite en 2000 à Lyon, et joue en tant que soliste, ainsi qu’aux côtés de musiciens de diverses formations et cultures.

Il compose son propre répertoire, un genre unique construit autour d’une quarantaine de maqâms, et basé sur des taqasîms, des improvisations à tonalités fixes et rythmiquement libres. Il se produit également en concerts dans plus de 30 pays, aussi bien en tant que soliste qu’accompagné de son ensemble. Il a aussi donné des stages à l'institut supérieur de musique en Tunisie sur invitation du ministère de la culture. Adel a aussi joué magistralement avec le « New ensemble » les œuvres pour oud et orchestre du compositeur arménien Frangis Ali Zadeh et du joueur de lyre et compositeur Ross Daly.

Il a également collaboré avec le guitariste flamenco Eduardo Niebla et avec le joueur de Sarod K. Shridar. Plusieurs opus proposent sa musique, dont « Nuzha », « Kanza », et « Hafla » avec Naziha Azzouz, « The Arab Path to India », « Meditarraneo », et un disque en Solo sous le label Pastoral Records. Son dernier album « Awda », dans lequel il est accompagné au luth et à la guitare par le virtuose Dimitris Valeropoulos, est le fruit de son voyage en Palestine deux ans auparavant.

Il s’est inspiré pour sa musique de l’ambiance de la ville et de ses impressions de ses habitants : « le silence effrayant des rues pendant la nuit et l’impétuosité des corps dans les passages des souks en journée ». Ce grand virtuose du oud puise son inspiration à la fois du monde arabe et des cultures indiennes, persanes ou turques. Il se dit convaincu que « La musique est une passerelle entre les différentes cultures, elle construit des Ponts et non des barrières ». .

Photos de Adel Salameh

1 Tout voir
Google+

Ajouter X titres
Loading...