Ali Abd Allah

Koweit

Fans de Ali Abd Allah

59
eazxc
eazxc eazxc
Latoofa
Latoofa Al Badah
Loulou
Loulou Pritchett
Naeem
Naeem Ali

Artistes similaires à Ali Abd Allah

Abdullah Al Rwaished
Abdullah Al Rwaished
Nabiel Shoual
Nabiel Shoual
Shams
Shams
Bashar Al Shatti
Bashar Al Shatti
Fattoume
Fattoume

Bio de Ali Abd Allah

En savoir plus
Ali Abd Allah est un jeune talent koweitien. Et malgré sa jeune carrière il a aujourd’hui plus de 70 chansons à son actif.

Il commence son parcours artistique jeune, malgré le refus catégorique de ses oncles paternels, en demandant à son oncle maternel le chanteur Abd Al-Karim Abd Al-Qader de le présenter au poète Khaled Al-Badhal et au compositeur Sliman Al-Mala qui ont tous les deux une société de production artistique. Lors de cette rencontre, les deux furent conquis par la voix d’Ali qui leur interprète la chanson de Rached Al-Majed, Wahachtini (Tu me manques).

Mais malgré cette rencontre et ces débuts prometteurs, il n’a pas su profiter de cette occasion, et il devra attendre plusieurs années avant que sa carrière prenne son envol. A la même période, Ali rejoint l’institut supérieur des arts musicaux. Et même si son parcours académique ait du s’arrêter après son redoublement dans une classe, il apprend énormément lors de cette expérience qui lui permet de s’affranchir petit à petit de ses mentors qui ne lui laissaient aucun choix quant aux chansons, aux paroles ou aux mélodies qu’il interprète.

D’ailleurs son échec à l’institut est dû en grande partie au fait qu’il sortait du studio d’enregistrement aux aurores, et qu’il passait directement à l’institut pour ses cours du matin. Son premier album porte le nom de Nsitini (Tu m’as oublié), titre de la première chanson de cet album, qu’il fait suivre en 2008 par son deuxième album Ya Monyati (Ô toi mon rêve) qui regroupe plusieurs tubes dont : Taâwadt (Je me suis habitué), Thawani Bass (Juste quelques secondes), Al Lyla (Cette nuit), et une chanson en dialecte égyptien Ed Ih Msafer.

De cet album, il enregistre la chanson Taawadt en vidéo clip. Puis il disparait de sous les projecteurs pendant un temps, avant de revenir avec un troisième album titré Ana Lak (Je suis à toi) pour le quel il collabore avec plusieurs grands poètes et compositeurs dont Khaled Al Badhal, Mosaab Al Anzi, Abd Al Aziz Al Twijri, Mohamed Al Issa, Badr Khalifa, Mohamed Boudellah.

Cet album contient 11 chansons dont Enhizamak (Ta défaite), Lahdhet Alam (Moment de douleur), Ana Lak (Je suis à toi), Menhou Yeswak (Qui te vaut ?) qu’il enregistre en vidéo clip. Après ces différents succès, Ali reçoit une offre de la maison de production Rotana qu’il refuse. En effet, à cette époque il est la star gâtée de la société de Khaled Al Badhal et Sliman Al Mala. Mais après quelques temps, il décide de mettre fin à l’accord oral qu’il a avec eux et passe à la société Founoun Al-Jazira.

En 2011, il sort deux singles qui rencontrent un succès considérable, le premier sous le titre Qalbi Rayah (Mon cœurs va), paroles de Abd Allah Al Amani et musique de Adel Al Amani, et le deuxième sous forme de duo avec la chanteuse Assil Hamim et portant le titre de Al Soura (La photo) paroles du Cheikh Sabah Al Nacer et musique de Yaaqoub Al Khbizi. Actuellement il est en plein préparatif pour la sortie de son nouvel album attendu au mois de novembre prochain et qui contiendra surement les deux singles sortis cette année. Cet album portera le nom de Issaba (Bande).

Photos de Ali Abd Allah

8 Tout voir
Google+

Ajouter X titres
Loading...