next
Fadel Shaker

17 006 Fans

Fadel Shaker

Liban

Fans de Fadel Shaker

17 006
Gasmin
Gasmin Adel
Ahmad
Ahmad Khodor
Zehe
Zehe Zehe
Noureddine
Noureddine Gharbi

Artistes similaires à Fadel Shaker

Wael Kfoury
Wael Kfoury
Ragheb Alama
Ragheb Alama
Carole Samaha
Carole Samaha
Elissa
Elissa
Myriam Fares
Myriam Fares

Bio de Fadel Shaker

En savoir plus
Le crooner de la chanson arabe qui monte, c’est assurément Fadel Abdul Rahman Shamandar, plus connu sous le nom de Fadel Shaker .

Chacune de ses chansons visite les tréfonds de l’âme et inspire émotion, tendresse, romantisme. De parents palestiniens, Fadel est né le 1er avril 1969 au sud du Liban dans la région de Saida. Dès son jeune âge, il rêve de devenir célèbre. Le parcours de Fadel commence par des prestations dans des fêtes et mariages, bercé par la musique classique d’Oum Kalthoum, Abd El Halim Hafez, Abdel Wahab, etc.

Le vrai tournant est « Meta Habebe Meta », une chanson de sa composition qui lui a ouvert les portes du succès puisque très vite le label Stallions Company s’intéresse à lui et lui offre un contrat de 3 albums. Fadel a la chance de collaborer avec le célèbre compositeur égyptien Salah El Charnoubi pour son premier album « Wallah Zaman », sorti en 1998.

Ce disque a immédiatement l’adhésion d’un large public. Un an plus tard, l’album « Bayaa El Oloub » permet à Fadel de se faire remarquer sur la scène arabe. En 2000, avec le troisième album « El Hob El Qadim », Fadel est confirmé comme l’artiste arabe le plus romantique de sa génération. Entretenant le succès acquis, Fadel sort la même année la compilation « Sahrit Tarab » dans laquelle il affiche ses origines palestiniennes à travers la chanson engagée « Oghniat Al Aqsa ».

En 2001, le 5ème album de Fadel Shaker, « Hobak Khayal », est classé parmi les meilleures ventes dans le monde arabe grâce à la chanson « Ahawel », en duo avec la diva koweïtienne Nawal. « Ya Ghayeb » est élue meilleure chanson de l’année 2003 dans plusieurs pays de la région, c’est le tube qui permet à Fadel d’acquérir la popularité dont il a toujours rêvé.

L’artiste, toujours assoiffé de reconnaissance, enchaine les succès avec l’album « Sidi Rohi ». Puis en 2005, il sort « Saharni El Shok ». « Allah We Aallam » est dans les bacs en 2006. « Ya Msaharni Al Leil » le suit en 2007 et « Baada Aal Bal » en 2009. Fadel part souvent à la rencontre de ses fans lors de différents festivals, c’est le cas en 2009 sur les planches du théâtre romain de Carthage, en Tunisie. La même année, il se dit satisfait de sa carrière.

Riche de l’amour et l’admiration de ses fans et décide de se retirer de la scène : il veut se consacrer un peu plus aux affaires et à sa vie privée, avec son épouse Nadia et ses 3 enfants. Fausse alerte ou addiction au public, en tout cas il continue de se produire en 2010. Il sort un single avec la chanteuse Yara, « Akhedni Maak ». En juillet 2010, il annonce la rupture de son contrat avec la maison de Production Rotana, sûrement une façon de reculer pour mieux sauter…

Photos de Fadel Shaker

23 Tout voir
Google+

Ajouter X titres
Loading...